Les idées tourbillonnent-elles dans votre tête?

Vous êtes parmi les personnes ayant quotidiennement plusieurs idées. Certaines sont peut-être farfelues mais d’autres peuvent être potentiellement intéressantes. Mais vous le savez pertinemment, les idées disparaissent aussi rapidement qu’elles ont surgi dans notre tête.

Ne faites pas confiance à votre mémoire: mettez d’abord vos idées en sécurité!

Vous devez donc trouver un outil – disponible immédiatement – mais dont le rôle est de vous rappeler ultérieurement d’évaluer ou de donner suite à cette idée. Voici quelques suggestions: » Inscrivez votre idée dans un dossier spécial, réservé à cette fin, à l’aide d’un éditeur de texte électronique. » Faites parvenir un courriel à votre adresse personnelle. » Laissez un message téléphonique sur votre boîte vocale. » Ayez de quoi écrire sur votre table de chevet (la nuit porte souvent conseil).

Rédiger votre idée comporte un deuxième avantage: cela vous permet de «voir» si elle a du sens à première vue.

Si vous trouvez difficilement les mots, le vocabulaire ou les arguments, c’est peut-être un premier signe du manque d’intérêt ou de faisabilité de votre idée. Mais inscrivez-la tout de même car une idée en attire souvent une autre.

Regroupez vos idées dans un même dossier.

Afin de libérer rapidement votre cerveau et laisser la place à de nouvelles idées, il est important de bien gérer le classement de vos idées même si elles sont rédigées les unes à la suite des autres dans un même dossier. Sans cette auto-discipline, vous deviendrez vite éparpillé(e) et il vous apparaîtra plus difficile de juger la pertinence de chacune d’entre elles.

Choisissez la meilleure idée.

Cette étape, fort importante pour votre avenir, doit être effectuée à tête reposée, dans un climat serein et à partir des objectifs que vous aurez établis au préalable. Il peut s’agir d’objectifs personnels, professionnels, financiers, sociaux ou, encore, familiaux.

» Est-ce l’idée générant des revenus le plus rapidement?
» Est-ce l’idée qui propulsera votre carrière vers des sommets jamais atteints?
» Est-ce l’idée exigeant le moins d’énergie, d’efforts ou de ressources?
» Est-ce l’idée la moins coûteuse?
» Est-ce l’idée illustrant le mieux vos compétences professionnelles?
» Est-ce l’idée résolvant le sort des moins bien nantis?
» Est-ce l’idée la plus rapide à être réalisée?

Rappelez-vous qu’un brin de réflexion est toujours plus rentable qu’une idée concrétisée trop spontanément.

Clarifiez vos objectifs.

Pour accomplir cette étape souvent difficile, soyez honnête, réaliste et discipliné(e). Il n’y a rien de plus démotivant que de tourner en rond sans savoir quelle direction prendre. Sachez également que vos objectifs peuvent être quantitatifs et/ou qualitatifs mais qu’ils doivent surtout être précis et écrits.

Objectifs quantitatifs

Les personnes qui ont peur de se commettre, peur de faire des erreurs ou peur de prendre leur responsabilité ont plus de difficulté à préciser ce qu’elles désirent obtenir en retour de la concrétisation de leur idée. Vous êtes parmi ces personnes? Allez, passez d’abord à travers l’étape de mettre des objectifs faciles à atteindre sur papier et voyez comme vous serez heureux de les avoir atteints.

Par définition, un objectif quantitatif doit être mesurable. Voici quelques exemples:

» Une part de marché accrue? (Précisez le pourcentage)
» Une augmentation de votre chiffre d’affaires? (Communiquez l’information en chiffre et en pourcentage)
» Une croissance de vos profits? (Mentionnez cette performance financière en chiffre et en pourcentage)

En dernier lieu, indiquez la date à laquelle vous souhaitez que votre objectif soit atteint. N’oubliez pas: la date comprend le jour, le mois et l’année!

Objectifs qualitatifs

Que désirez-vous améliorer?

» Votre qualité de vie, celle de vos enfants ou celle de la population?
» Votre sécurité ou celle de vos actifs?
» Votre bien-être ou celui des plus démunis?
» Votre santé ou celle de vos parents?

Vous constaterez rapidement qu’il est moins facile d’évaluer l’atteinte d’objectifs qualitatifs. Toutefois, vous serez certainement plus heureux d’avoir le sentiment d’être arrivé(e) à vos fins.

Évaluez votre idée.

À mon avis, il serait plus facile d’évaluer la pertinence de votre idée si vous établissiez une échelle d’évaluation en utilisant chacun de vos critères et en regroupant le tout sur un tableau. Cette méthode vient également en aide aux personnes qui doivent évaluer la pertinence de plusieurs idées car la notation finale aide à établir vos priorités.

Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises idées; il n’y a que des idées concrétisées trop tôt, trop tard ou espérons-le, au bon moment!

Vous avez une idée mais ne savez pas par où commencer pour passer à l'action? Inscrivez-vous sur La Trousse de l’Entrepreneur!

Rédigé par Hélène Collette

À l’origine détentrice d’un diplôme en marketing, Hélène a choisi en cours de route d’enrichir ses compétences en obtenant une maîtrise en administration des affaires. Les connaissances acquises l’ont alors incitée à se spécialiser dans la création de plans d’affaires afin de contribuer entièrement à la performance financière des entreprises.

Partager sur facebook
Facebook 0
Partager sur google
Google+ 0
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn 0

Reste à l’affût des nouveautés!

Abonne-toi à notre infolettre pour recevoir des notifications sur les prochains articles, événements, discussions et promotions.

S'abonner à l'infolettre

  • Trucs et astuces
  • Événements à venir
  • Nouvelles en entrepreneuriat
  • Promotions
  • Nouveautés et mises à jour