fbpx

Julie DesGroseilliers : Pour le plaisir de manger bon et bien!

Nutritionniste, auteure, conférencière… vous l’avez peut-être vue à la télé ou entendue à la radio, Julie DesGroseilliers est une entrepreneure avec de l’expérience et du talent très diversifié! Voici comment elle a surmonté les défis de se lancer et être en affaires depuis 2003.

Qu’est-ce qui vous a poussé à vous lancer à votre compte?

Mon papa et la perte d’un emploi! Juste avant de me lancer à mon compte, je travaillais pour le siège social de Métro Richelieu. Du jour au lendemain, mon poste a été aboli et je me suis retrouvée sans emploi, ni clients. C’est alors que mon père m’a dit qu’il n’y avait rien de mieux que d’être son propre patron.

Avec le support financier de mon copain de l’époque, j’ai donc tenté ma chance comme travailleur autonome. Ma meilleure décision professionnelle!


Comment vos services sont uniques et se démarquent?

Contrairement à la majorité des nutritionnistes, je ne fais pas de consultations privées et je ne travaille pas non plus dans les hôpitaux. J’exerce plutôt dans le domaine du marketing et de la communication alimentaire où je suis en quelque sorte une spécialiste de l’éducation nutritionnelle grand public.

Mes services sont uniques dans la mesure où très peu de nutritionnistes gagnent leur vie de cette façon. Concrètement, j’ai publié quatre livres dont trois best-sellers, j’anime des conférences dans les entreprises, je participe à des émissions de radio et de télévision, je développe des recettes et des menus, je suis styliste et photographe culinaire, je suis la porte-parole de la campagne « J’aime 5 à 10 portions par jour depuis 12 ans »… bref, je suis l’une des rares chanceuses à gagner ma vie à réaliser une aussi belle brochette de projets.


Qu’est-ce qui a été le plus difficile pour vous quand vous vous êtes lancés?

Le plus difficile a été d’approcher des clients potentiels et de me « vendre ». Je suis très mauvaise à vanter mes qualités et mes forces. Par chance, quand j’ai décidé de partir à mon compte, j’avais quelques contacts à gauche et à droite.

J’ai donc d’abord misé sur ceux-ci et par chance, j’ai rapidement décroché des contrats avec eux. D’ailleurs, mes deux premiers clients, soient Acti-Menu (aujourd’hui connu sous le nom de Capsana) et Sobeys sont encore mes clients à ce jour.


Comment avez-vous réussi à surmonter cet obstacle?

J’ai pris mon courage à deux mains! En fait, je dois dire que j’ai d’abord approché mes clients potentiels par courriel car j’étais trop gênée de les téléphoner. Ainsi, j’avais préparé un beau courriel mentionnant que j’étais désormais à mon compte et prête à faire de la pige pour de la rédaction et pour animer des conférences. Et bingo, le téléphone a sonné!


Quel est l’aspect le plus positif d’être votre propre patron?

La liberté, sans hésitation! La liberté de pouvoir travailler dans le confort de ma maison, la liberté de faire mon horaire, la liberté de pouvoir choisir mes contrats et les gens avec qui je travaille, la liberté de pouvoir rester à la maison quand mes enfants sont malades, la liberté de pouvoir prendre mes vacances quand je le souhaite, la liberté de pouvoir gérer de A à Z mes mandats, la liberté de pouvoir choisir chaque jour un métier que j’adore.


Quelles sont les difficultés qui se présentent devant vous aujourd’hui?

Tout d’abord, il y a la technologie alias les médias sociaux. Je ne suis pas du tout une fille « technologique » et je suis consciente que cela joue contre moi. Mais j’y travaille!

Ensuite, comme je suis de plus en plus sollicitée, je dois travailler avec des pigistes pour me donner un coup de main. Or, trouver les bonnes personnes représente un réel défi. J’ai mon style bien à moi, je suis perfectionniste et exigeante. Parfois, c’est plus simple et plus rapide de tout faire moi-même que de déléguer!

Aussi, gérer plusieurs mandats en même temps représente un beau et gros défi. Même si je suis extrêmement pointilleuse et désireuse d’offrir un travail de qualité, je ne suis pas toujours la fille la plus organisée.

Par chance, j’ai une bonne mémoire, et un agenda papier qui me suit partout. Enfin, je suis très mauvaise avec l’argent. Par conséquent, tout ce qui touche la facturation est pour moi une tâche ardue mais surtout, très plate. Je m’en passerais volontiers… mais pas de l’argent, haha!


Selon vous, quel est l’aspect le plus important dans votre réussite?

La passion. Pour réussir à son compte, il faut définitivement être passionné mais aussi, travailler durement. Impossible de bâtir une entreprise ou monter une image de marque sans y consacrer beaucoup de temps. Et vous savez quoi? Je n’ai jamais compté le nombre d’heures que je travaille chaque semaine. Jamais. À chaque matin, je peux sincèrement dire que j’ai hâte de débuter ma journée. Et pour moi, c’est ça le vrai succès.


Quelles sont vos aspirations pour votre entreprise?

Tout d’abord, je me souhaite d’être aussi heureuse et passionnée par mon métier dans 5, 10 et 15 ans. Ensuite, j’aimerais être plus présente dans les médias, que ce soit à la télévision ou sur les réseaux sociaux.

Je désire également être plus reconnue à titre de conférencière. Et pour terminer, j’aimerais être entourée d’une équipe solide de professionnels divers qui pourrait m’aider à faire croitre et rayonner davantage mes services professionnels. J’y travaille présentement!


Étant en affaires depuis 2003, qu’est-ce qui a changé? Est-ce que vos services ont dû évoluer avec le temps?

Je dirais que le plus gros changement pour moi touche les médias sociaux. J’ai longtemps résisté à la demande d’avoir un compte Facebook. Toutefois, à force de me faire répéter que ce serait bon pour ma business, j’ai succombé en 2011.

Cela dit, je possède une page professionnelle Facebook et un compte Instagram que depuis cette année. Et j’admets que ce sont deux vitrines de visibilité extraordinaires.

Or, mes services n’ont pas beaucoup évolués avec le temps mais la façon de les promouvoir est différente.


Qu’est-ce qui vous motive à tous les jours?

Mes projets, tout simplement. J’ai le privilège de travailler avec des gens extraordinaires, sur des mandats passionnants et variés. Un jour, je peux faire de la rédaction, l’autre jour animer une conférence, le suivant créer et photographier des recettes. Mes journées se suivent mais ne se ressemblent pas! Et cette « non-routine » me plaît énormément.


À son compte depuis 2003, Julie DesGroseilliers se spécialise dans la communication et l’éducation alimentaire grand public. Elle est l’auteure de quatre livres dont trois best-sellers, anime des conférences, participe à des émissions de radio et de télévision, est porte-parole de la campagne J’aime 5 à 10 portions par jour, développe des recettes et des menus, est styliste et photographe culinaire.

www.juliedesgroseilliers.com | Facebook | Instagram

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Reste à l’affût des nouveautés!

Abonne-toi à notre infolettre pour recevoir des notifications sur les prochains articles, événements, discussions et promotions.